Dossier TERMITES

Dans une étude expérimentale (d’après Catherine Venturelli : la dynamique du creusement chez Reticulitermes santonensis, 1990), on étudie le comportement de creusement de 72 groupes de termites (d’où le facteur groupe G à 72 modalités). Chaque groupe comprend 50 termites. Ces 72 groupes sont répartis dans 12 conditions expérimentales différentes; d’où le facteur Condition C à 12 modalités. A chacune des conditions expérimentales on affecte 6 groupes, chacun des 72 groupes étant affecté à une seule condition expérimentale.

Pour chaque groupe on observe le nombre de centimètres de galeries creusés par le groupe en 12 heures. L’expérience se déroule sur 15 jours, avec 2 relevés par jour correspondant à deux périodes d’activité: un relevé le soir, où l’on observe le nombre de centimètres creusés pendant la journée (période p1), un relevé le matin, où l’on observe le nombre de centimètres creusés pendant la nuit (période p2). D’où le facteur Jour J à 15 modalités et le facteur Période d’activité P à 2 modalités (p1 et p2).

 

Les données suivantes concernent une partie des observations, les résultats de 12 groupes de termites. Six groupes ont été placés dans du sable humide (h1), 6 groupes dans du sable peu humide (h2). D’où le facteur Humidité à 2 modalités. Il s’agit des deux relevés (p1 et p2) du premier jour.

 

On considère une différence inférieure à 5 cm comme faible, une différence supérieure à 10 cm comme importante.

Questions :

1/ Les termites creusent-ils plus la nuit que le jour?*

 

2/ En moyenne, jour et nuit confondus, les termites creusent-ils plus en sable humide ou en sable peu humide?

 

3/ Le jour, les termites creusent-ils plus en sable humide ou en sable peu humide?

 

4/ Lorsqu'ils sont placés en sable peu humide, les termites sont-ils influencés par le jour et la nuit?

 

5/ la différence entre la nuit et le jour est-elle la même quelle que soit l'humidité du sable?